Les programmes de fidélité aux USA : chiffres clefs

Date de publication de l'article Les programmes de fidélité aux USA : chiffres clefs

Berceau des programmes de fidélité, les USA sont probablement le pays où ils sont le plus répandus. En 2015, les américains détenaient au total plus de 3,3 milliards de cartes de fidélité, une augmentation de 26 % depuis 2013. Plus de 75% des américains adultes participent à des programmes de fidélisation, et, au total, plus de 50 milliards de dollars seraient perçus en récompense chaque année aux États-Unis.

Les programmes de fidélité sont devenus indispensables outre-Atlantique, à tel point que 68% des millennials américains ne seraient pas fidèles à une marque si elle n'avait pas un bon programme de fidélisation, et 46% des acheteurs seraient prêts à changer leur choix de marque pour maximiser les avantages de fidélité.

Et, dans une certaine mesure, ils sont relativement efficaces : 83% des membres de programme de fidélité disent que les programmes de récompenses les rendent plus susceptibles de continuer à faire des achats, et 46% des consommateurs américains ont déjà augmenté leurs achats uniquement pour obtenir une récompense.

De toutes évidences, les marques semblent y trouver leur compte.

- 75% des entreprises américaines ayant des programmes de fidélisation déclarent générer un retour sur investissement positif.

- Les programmes de fidélisation augmentent le chiffre d'affaires global de 5-10%, et les membres du programme de fidélité achètent pour  5 à 20% de plus que les non-membres.

- 64% disent même que leur programme de fidélisation est leur meilleure méthode de connexion avec les clients.

Attention cependant car la déception est souvent au rendez-vous. Alors que 62% des consommateurs américains ne pensent pas que les marques auxquelles ils sont les plus fidèles fassent assez pour les récompenser, il est fréquent que le membre d’un programme de fidélité n’entende plus parler de la marque depuis leur inscription au dit programme (85% des consommateurs en ont déjà fait l’expérience).

Parmi les principales raisons pour lesquelles les consommateurs cessent de participer à un programme de fidélité :

- 56% estiment que le programme n'a pas offert d'offres intéressantes

- 54% qu’il était trop difficile de gagner des points, et donc des récompenses.

Et pourtant, les américains sont prêts à s’engager dans leur programme : 67% des adultes américains seraient prêts à donner aux entreprises l'accès à des données personnelles, et 36% des millennials partageraient du contenu numérique sur les marques pour recevoir un coupon / discount / promotion.

Les programmes seraient-ils donc à revoir ? Parmi les pistes, seulement 11% des programmes de fidélisation aux Etats-Unis offrent des récompenses personnalisées, et 97% des programmes de récompenses reposent exclusivement sur des récompenses transactionnelles, c'est-à-dire des points, des remises ou des cadeaux en contrepartie d'achats.

Et si la fidélité était héréditaire? 63% des millennials sont fidèles à beaucoup de mêmes marques que leurs parents.

 

Sources :


Vous avez aimé cette article ?