De la pertinence du numéro de mobile dans un programme de fidélisation

Date de publication de l'article De la pertinence du numéro de mobile dans un programme de fidélisation

Programme de fidélité Zerosix

De toute évidence, le numéro de téléphone mobile du client est la meilleure donnée permettant de l'identifier de manière unique dans la base de données d’un programme de fidélisation, car il présente de nombreux avantages…

#Durable et unique. La grande majorité des gens ne disposent que d’un seul numéro, et n’en changent pas lorsqu’ils changent d’opérateur (portabilité du numéro). Un peu comme le numéro de sécurité sociale, celui-ci va nous suivre tout au long de notre vie

#Saisie facilité : justesse et rapidité. La saisie d’un numéro de mobile laisse peu de place à l’erreur : il faut 10 chiffres, de 1 à 9, les deux premiers étant 06 ou 07. Contrairement à la saisie d’un e-mail, vous avez peu de chance de vous tromper lorsque vous saisissez un numéro de mobile, y compris lorsque la personne en face de vous a un accent auquel vous n’êtes pas habitués. Vous ne faites pas répéter, vous avez seulement 10 caractères à saisir : vous gagnez du temps !

#Vérifiable en temps réel. En envoyant un SMS au numéro de mobile que l’on vient de collecter, on s’assure de sa validité, le client disposant dans la quasi-totalité des cas et du temps de son téléphone mobile sur lui.

#Personnel et universel. Tous les membres d’un foyer en âge de figurer dans la base de données d’un programme de fidélité dispose d’un téléphone mobile, et les anciens aussi (le taux de pénétration du mobile chez les séniors est à présent très élevé).

#Associé à un moyen de communication. Disposer d’informations en base sur les clients sans pouvoir les contacter a évidemment peu d’intérêt. Le mobile permet non seulement d’identifier un client de manière unique, mais il permet également de lui envoyer des SMS, le canal de communication de la relation client.

Votre base de données est articulée autour des e-mails de vos clients ? Posez-vous les trois questions suivantes : combien d’e-mail sont valides ? Combien d’e-mail sont les e-mails d’usage de vos clients ? Vos e-mails utiles le seront-ils encore dans 5 ans ?

N’hésitez plus de demander son zerosixà votre client !


Vous avez aimé cette article ?